01 – La démarche

Un bureau d’études urbaines

À l’initiative d’une équipe formée à l’analyse des dimensions socio-spatiales de nos territoires, Modes de villes a été créé pour répondre à diverses problématiques, d’aujourd’hui et de demain. Son caractère spécifiquement urbain découle de la pluralité des compétences (sociologie urbaine, urbanisme, géographie urbaine, etc.) et réflexions de ses membres, ce qui lui permet de comprendre la complexité des mondes urbains et d’agir sur la fabrique de nos territoires.

Notre vision | Les évolutions de nos modes de vie et de nos usages nous amènent à repenser les environnements urbains que nous pratiquons : (re)donnons place à l’usager, aménageons de manière plus réflexive et compréhensive

02 – L’équipe

Cofondateur | Codirecteur

Consultant Modes de vie et Usages

Paul STEPHAN

Mon appétence pour le champ urbain m’a conduit vers la Sociologie (Licence – Université Rennes 2) puis les Études urbaines (Master Villes et Environnements Urbains – Université de Lyon) à travers l’étude des nouveaux modes de vie et espaces de la ville contemporaine. À l’image de Modes de Villes, je développe une diversité de compétences, renforcées par des expériences professionnelles en France et en Allemagne. 

Au sein du bureau, mon savoir-faire me permet d’étudier les dimensions sociologiques de la vie urbaine et de porter un regard particulièrement attentif aux individus et aux usagers, à leurs interactions et leurs caractéristiques sociales dans l’analyse des modes de vie et des usages au service de l’aménagement.

Cofondateur | Codirecteur

Consultant Modes de vie, espaces et territoires

Pol HENRY

Mes formations en Géographie (université de Bretagne occidentale), Urbanisme (Institut d’Urbanisme de Lyon) et Études urbaines spécialisées dans les nouveaux modes de vie et espaces de la ville contemporaine (université de Lyon) me permettent aujourd’hui d’agir sur le développement des territoires.

A travers mon savoir-faire, j’accompagne notamment la démarche pluridisciplinaire de Modes de Villes dans la compréhension des modes de vie, des pratiques spatiales des individus et dans la définition de stratégies d’aménagement.

03 – Modes de Vi(ll)es

Pour une compréhension des enjeux urbains

Les 3U

Pour appréhender les composantes sociales et spatiales des environnements urbains, Modes de Villes soumet une proposition « originale », l’hypothèse des 3U, qui mobilise trois concepts : l’Urbain ; les Usages ; les Usagers

Nous considérons qu’il existe une certaine corrélation entre ces concepts, qu’ils sont donc interdépendants et qu’ils font partie de notre langage commun mais que leurs mutations sont insuffisamment comprises et sous-explorées : 

  • Avec le processus d’urbanisation généralisée, l’Urbain nous interpelle sur ses limites. Nos cadres et nos échelles de pratiques sont constamment renouvelés, ce qui nécessite une compréhension plus fine des transformations urbaines et des dynamiques dans lesquelles s’inscrivent nos Usages. 
  • Nos Usages, c’est-à-dire nos manières d’agir et de consommer l’espace se transforment (en raison des évolutions sociales et sociétales, techniques et technologiques, etc.) et viennent renforcer la nécessité de caractérisation des Usagers.
  • La variété des Usagers et l’hétérogénéité de leurs profils sont de plus en plus visibles. Cette population reste complexe à analyser, il est donc nécessaire de porter attention à ses évolutions et de contribuer à sa compréhension. 

Étudier ces trois « U » et leurs relations donne l’opportunité de comprendre certains enjeux qui se jouent dans nos environnements urbains, et pour lesquels l’analyse de nos modes de vie et de nos pratiques doit être un outil essentiel à mobiliser pour apporter des solutions en termes d’aménagement et de maîtrise des usages.

Notre postulat

L’analyse transversale de nos modes de vie (individuels et collectifs ; actuels et à venir) doit permettre de comprendre et d’expliquer : 

  • Nos pratiques (ou « usages ») de vie urbaine : l’évolution de nos manières d’agir et d’interagir, nos affects, nos comportements, nos habitudes, nos choix, nos attentes, nos besoins, nos pratiques quotidiennes ou extra-ordinaires, nos expériences dans des espaces et des temps définis.
  • Nos espaces de vie urbaine : nos cadres de vie, les espaces que nous pratiquons et mobilisons, leurs dimensions et caractéristiques, leur(s) évolution(s) en termes d’usages et d’aménagement.

Des espaces de vie urbaine ? Espaces publics, commerciaux et de consommation, mobiles et de mobilité, culturels et événementiels, d’habitat, de loisirs, professionnels, végétalisés, éphémères, touristiques, de « demain » …